TOP

Pourquoi les dispositifs d’un système de contrôle d’accès sont-ils essentiels à la performance de ce dernier

Bien qu’un système de contrôle d’accès soit souvent défini par son logiciel, il repose également sur un ensemble de dispositifs associés. Et la façon dont ceux-ci sont intégrés et gérés a un impact considérable sur les performances générales et le cycle de vie du système.

Lors de l’achat d’un système de contrôle d’accès, l’attention se porte souvent sur l’aspect du logiciel et sur les fonctionnalités utilisateur, ce qui est effectivement important. Mais il faut aussi s’intéresser à la façon dont le système se lie avec des dispositifs physiques tiers, afin que vous puissiez améliorer l’expérience utilisateur, le cycle de vie et la valeur de l’investissement.

Voyons ensemble quelques points à considérer pour choisir et gérer ces dispositifs de contrôle d’accès. Examinons également l’influence que peut avoir votre système de contrôle d’accès, sur la valeur ajoutée que vous pouvez tirer des dispositifs qui y sont connectés.

Qu’appelons-nous dispositifs de contrôle d’accès ?

Un système de contrôle d’accès est une application basée sur un logiciel, dotée d’une interface utilisateur. Cette interface gère les règles de fonctionnement, basées sur des droits d’accès, qui contrôlent l’entrée et la sortie de l’intégralité de vos visiteurs (qu’ils soient des personnes ou des véhicules). Les dispositifs de contrôle d’accès correspondent aux matériels physiques dont a besoin un système de contrôle d’accès pour faire appliquer ces règles : il peut s’agir par exemple de serrures, de lecteurs de badge, de dispositifs biométriques ou de contrôleurs.

Choix, défis et changements

Paramétrer un logiciel de contrôle d’accès est une étape importante dès l’installation de ce dernier, bien qu’il puisse être facilement modulé face aux nouvelles exigences en cours de route.

Les dispositifs de contrôle d’accès physique eux, ne sont généralement peu ou pas adaptables. Par conséquent, modifier un dispositif peut avoir un impact beaucoup plus important, synonyme de nouvelles installations et configurations, voire de remplacement complet du système. Pour éviter ce genre de perturbation, réfléchissez à la façon dont votre système de contrôle d’accès peut s’adapter et limiter l’impact des changements de dispositifs qui ont lieu pendant son cycle de vie.

Les serrures, dispositifs fondamentaux

Dans un système de contrôle d’accès, les serrures font partie des dispositifs fondamentaux car elles sont à l’origine de la sécurité physique d’une entrée. Une serrure bas de gamme ou mal fixée peut annuler l’efficacité de nombreux autres dispositifs et règles de fonctionnement.

Il est donc important de choisir la serrure adaptée pour chacun de vos accès, et votre système de contrôle d’accès doit pouvoir s’adapter à tous les types de dispositifs de verrouillage que vous aurez choisi, incluant les serrures hors ligne, en ligne, sans fil et électroniques. Votre système doit également pouvoir intégrer et gérer une large gamme de serrures provenant de différents fournisseurs, avec toutes leurs fonctionnalités associées.

Pour atteindre des performances optimales, un système de contrôle d’accès doit pouvoir, par exemple, surveiller le statut de la serrure (ouvert, fermé) et déterminer en temps réel si elle est sécurisée et opérationnelle. Si la serrure est capable de fournir un signal de défaut, le système doit pouvoir le superviser.

Dispositifs de contrôle d’accès pour l’identification et la vérification

Deux autres points importants à prendre en compte concernent l’identification et la vérification au niveau des entrées contrôlées. Dans un modèle de gestion idéal de contrôle d’accès, les autorisations d’accès sont données à l’être humain qui se présente, plutôt qu’à son identifiant (badge, tag etc). Par conséquent, l’idéal pour une sécurité optimale est d’autoriser l’accès grâce à la combinaison de technologies d’identification et de vérification.

Vous pouvez ainsi sélectionner la meilleure option pour chaque point d’accès, en fonction de facteurs de risque ou des exigences des utilisateurs. Ainsi, il est possible de cumuler dans un même système de contrôle d’accès des lecteurs de badges, des lecteurs à codes PIN, des dispositifs biométriques ou des lecteurs de plaques d’immatriculation.

Et, grâce à ce modèle souple de gestion des autorisations, la modification d’un dispositif est peu exigeante en termes d’administration ; que ce soit pour accroître la sécurité ou pour ajouter une fonctionnalité.

La sécurité des badges et des lecteurs

Les badges et les lecteurs de badges restent les dispositifs d’identification les plus courants. Les deux sont considérés comme standard et simples, mais doivent néanmoins fournir des niveaux de sécurité minimum. Les badges doivent intégrer un niveau minimum de chiffrement pour éviter leur piratage ou leur copie,  et la communication entre le badge et le lecteur doit être sécurisée pour éviter un hacking sans fil. Les communications entre le lecteur et le contrôleur ne doivent pas être ignorées non plus, et doivent également être chiffrées.

Pour des niveaux de sécurité plus élevés, les lecteurs transparents sont l’option idéale. Ils communiquent de manière sécurisée avec le badge, mais ne déchiffrent pas ses données au niveau du lecteur. En effet, ils transfèrent de manière sécurisée les données chiffrées au contrôleur, situé du côté sécurisé de la porte.

Limiter les risques avec la biométrie

Pour les entrées présentant des profils de risque élevés, le matériel de contrôle d’accès biométrique est de plus en plus apprécié, que ce soit pour de l’identification ou de la vérification. Un badge peut être perdu, oublié ou volé, et l’on peut facilement partager un mot de passe. Mais il est beaucoup plus difficile d’accéder à une entrée en utilisant l’empreinte digitale de quelqu’un d’autre, son visage ou un autre type d’identifiant biométrique.

Le type de dispositifs de contrôle d’accès biométrique que vous choisissez doit être déterminé en prenant en compte des facteurs tels que l’environnement d’utilisation, le flux de personnes à identifier, le budget, ainsi que les niveaux de sécurité nécessaires.

Et, comme avec les lecteurs de badges, la sécurité d’un dispositif biométrique est essentielle. Il est impératif de chiffrer la communication entre le dispositif et le système qui le gère.

Dispositifs mobiles pour l’identification

Les smartphones sont désormais omniprésents, et l’utilisation d’appareils mobiles pour s’identifier se normalise également. S’ils sont pratiques pour les utilisateurs, et disposent de bonnes fonctionnalités de sécurité intégrées, ils présentent tout de même certains inconvénients.

Pour le moment, l’utilisation d’identifiants sur mobile n’a fait l’objet d’aucune standardisation, ce qui vous contraint à choisir un fournisseur et à vous contenter de son système. De plus, il faut du temps pour ouvrir son téléphone, trouver la bonne application et présenter son identifiant, ce qui peut véritablement ralentir le flux de passage des gens dans les environnements à fort volume.

Mais lorsque la vitesse et l’ergonomie de cette solution s’amélioreront, nous anticipons une envolée de l’adoption des dispositifs mobiles pour le contrôle d’accès.

Les contrôleurs peuvent considérablement améliorer les performances

L’un des dispositifs les plus importants dans un système de contrôle d’accès est le contrôleur de porte, qui transmet les communications entre les lecteurs de badges (et les autres dispositifs) et le logiciel. Le contrôleur doit pouvoir continuer à gérer ses tâches localement, même si les connexions réseau sont perdues.

Et, en tant que dispositifs informatiques connectés au réseau, les contrôleurs doivent prendre en charge toutes les exigences de sécurité et de performances réseau nécessaires, et recevoir des mises à jour logicielles régulières pour ne pas être vulnérables.

Les contrôleurs doivent également être programmables afin de répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs : il doit être possible de les reconfigurer de manière sécurisée, et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et des paramètres de sécurité plus élevés, sans avoir à physiquement les examiner ou les remplacer. Plus un contrôleur est configurable, plus le cycle de vie de votre système sera long.

Les contrôleurs doivent également être basés sur des normes ouvertes pour leur permettre de communiquer avec les autres dispositifs de contrôle d’accès du système. Par exemple, ils ne doivent pas limiter vos choix de serrures ou de lecteurs.

Garantir la liberté d’intégration et la meilleure technologie du secteur

Avant de choisir des dispositifs de contrôle d’accès, l’un des aspects les plus importants reste le système de contrôle d’accès lui-même. Si l’architecture du système retenu est basée sur des normes ouvertes, cela vous permettra de choisir et d’intégrer les meilleurs dispositifs de contrôle d’accès tiers. Cela facilite également la modernisation et l’ajout de vos dispositifs par la suite, car il sera possible d’en remplacer un partie sans entraîner une transformation complète de votre système.

Via notre programme de partenaires technologies, nous collaborons avec des entreprises qui sont les meilleures en matière de matériel de contrôle d’accès. Et comme AEOS ne vous lie pas à un fournisseur spécifique, vous êtes libres de choisir le dispositif adapté à chacune de vos situations.

602578049-small-flipped

Vous voulez en savoir plus sur AEOS et sur notre programme de partenaires technologiques ou vous souhaitez savoir comment améliorer les performances d’un système ?

Lisez tout à ce sujet sur notre page Partenaire technologique.

Découvrez nos partenaires technologiques