TOP

La biométrie a gagné en maturité ces dernières années, et de nombreux dispositifs basés sur la reconnaissance des empreintes digitales, du visage, des mains ou encore des yeux fonctionnent parfaitement couplés avec des systèmes de contrôle d’accès physique.

Cette technologie d’identification peut aussi bien protéger des lieux hautement sécurisés comme les banques, que des environnements nécessitant des niveaux de sécurité moins élevés comme des bureaux.

Cela ouvre un large champ de possibilités pour améliorer la protection des personnes, des lieux et des biens, tout en offrant des moyens plus conviviaux d’identification.

Qu’est-ce que la sécurité biométrique ?

La biométrie est une technologie permettant la reconnaissance automatisée de l’identité d’un individu, grâce à l’analyse de ses caractéristiques physiques ou comportementales propres. La technologie biométrique la plus utilisée actuellement dans le cadre du contrôle d’accès est la reconnaissance des empreintes digitales, en raison de son prix attractif.

Parmi les capteurs d’empreintes digitales en 2D, les capteurs multispectraux sont souvent recommandés par rapport aux capteurs optiques. Ils sont légèrement plus chers, mais offrent une meilleure précision et des performances plus fiables.

Les autres identifiants utilisés sont les veines des doigts, les veines des paumes, les visages et les iris. Pour les environnements de haute sécurité, la reconnaissance de l’iris offre la précision la plus élevée, suivie de la reconnaissance des veines de la paume. Certains systèmes de sécurité biométrique vérifient les identités à l’aide d’une ou plusieurs technologies de détection, alors que d’autres ne vérifient absolument pas l’identité pour des raisons budgétaires.

Quels sont les avantages des systèmes de sécurité biométrique ?

Sécurité renforcée

Les dispositifs de sécurité biométriques contribuent à accroître votre protection. En effet, il est beaucoup plus difficile de falsifier ou de dérober une empreinte digitale qu’un badge d’accès !

Lorsque vous cherchez à renforcer la sécurité, la biométrie peut également être utilisée pour la vérification multifactorielle. Après avoir présenté son badge, par exemple, une personne peut être invitée à présenter son empreinte digitale pour vérifier qu’elle est bien celle qu’elle prétend être. Cette méthode est plus sûre que l’utilisation d’un code PIN, car celui-ci peut facilement être partagé ou extorqué à d’autres personnes.

Une utilisation simplifiée
Les systèmes de sécurité biométriques peuvent également offrir plus de confort aux utilisateurs. S’il est facile d’oublier un badge ou une clé quelque part, il est impossible d’oublier son œil ou son doigt ! Et si l’identifiant choisi par l’organisation permet une reconnaissance mains libres ou à distance, le niveau de confort augmente encore : vous pouvez être autorisé à entrer dans votre bâtiment sur simple scan de votre visage, lorsque vous approchez de l’entrée concernée. De cette façon, vous n’avez même pas à vous arrêter, et la gestion des accès se fait de manière transparente.

Les solutions de sécurité biométriques présentent-elles des inconvénients ?

Bien que les systèmes de sécurité biométriques offrent de nombreux avantages, il faut tenir compte de leurs caractéristiques propres, et même de certains risques potentiels.

Fiabilité
Bien que l’identification d’un individu via un dispositif de sécurité biométrique soit souvent réussie, une précision de 100% n’est pas garantie. Chaque technologie de reconnaissance biométrique a son propre taux de fausses acceptations et de faux rejets, et des facteurs tels que l’éclairage ambiant, ou la propreté du capteur peuvent affecter la précision.

Vie privée
Les informations biométriques de chacun étant classées comme données personnelles sensibles dans le règlement général européen sur la protection des données (RGDP), il est important de les utiliser et les stocker conformément aux réglementations locales. Dans certains pays, par exemple, il est interdit de conserver des données biométriques dans une base de données centrale.

Problèmes de reconnaissance
Certaines technologies de reconnaissance biométrique ne peuvent pas s’appliquer à un petit nombre de personnes, pour des raisons telles qu’une sécheresse des mains, des empreintes digitales peu marquées, une pathologie oculaire ou des iris trop foncés.

Utilisation frauduleuse
Présenter la photo d’une empreinte digitale ou d’un visage peut tromper certains dispositifs biométriques, et permettre une violation de la sécurité. Dans certaines solutions de sécurité biométriques, il est possible d’ajouter une fonctionnalité supplémentaire de détection de la vie. Celle-ci vérifie que la partie du corps présentée appartient à une personne vivante.

Quelques inconvénients
Pour enregistrer leurs identifiants biométriques dans le système de contrôle d’accès, les utilisateurs doivent être physiquement présents, alors qu’un badge d’accès ou un code PIN peuvent être préparés à l’avance. Certains systèmes de sécurité biométriques sont également plus lents à utiliser, ce qui peut poser problème dans les endroits où un grand flux de personnes circule. Il est important de choisir son système biométrique en adéquation avec ses besoins.

Conformité au RGPD

Dans certains pays, pour se conformer aux réglementations locales sur la vie privée, les modèles biométriques doivent être stockés sur des badges d’accès plutôt que sur une base de données distincte. L’avantage est que chaque personne possède et transporte son propre modèle biométrique : en cas de perte ou de vol de son badge, elle est la seule à en être affectée. L’inconvénient, c’est que la biométrie peut uniquement être utilisée à des fins de vérification, et que l’identification continue à être effectuée au moyen d’un badge d’accès. En outre, les modèles sur badge ont souvent une résolution plus basse, ce qui complexifie la comparaison des caractéristiques.

Il ne fait aucun doute que l’utilisation de la biométrie dans le contrôle d’accès physique va se répandre dans les années à venir, d’autant plus que la technologie se développe pour atténuer certains des risques qui subsistent.

Pour en savoir plus sur les systèmes de sécurité biométrique, téléchargez notre livre blanc.